Accueil flèche L’Association flèche Revue de Presse flèche Saison 3 en vue pour la pépinière d’artistes de l’Aéronef, de la Cave aux poètes et du Grand Mix -…

Saison 3 en vue pour la pépinière d’artistes de l’Aéronef, de la Cave aux poètes et du Grand Mix - La Voix du Nord
http://www.lavoixdunord.fr/91201/article/2016-12-16/saison-3-en-vue-pour-la-pepiniere-d-artistes-de-l-aeronef-de-la-cave-au

Saison 3 en vue pour la pépinière d’artistes de l’Aéronef, de la Cave aux poètes et du Grand Mix
La Métropole de Lille financera bien une troisième saison de la PAM, pépinière d’artistes « musiques actuelles ». L’Aéronef, la Cave aux poètes et le Grand Mix couvent chacun un groupe pour l’aider à réussir sa professionnalisation.

Par Bruno Renoul | Publié le 16/12/2016

Toutes les parties intéressées voient dans la PAM l’instrument idéal pour muscler la scène locale métropolitaine. La Métropole de Lille, qui finance ce dispositif à hauteur de 70 000 € par an. Les salles de spectacle qui l’ont conçu et le portent, l’Aéronef de Lille, le Grand Mix de Tourcoing et la Cave aux poètes de Roubaix. Et bien sûr les artistes qui en ont bénéficié.

Alors ça va continuer : Olivier Henno (UDI), qui était alors encore vice-président à la culture avant les modifications survenues dans l’exécutif métropolitain le 15 décembre, a annoncé cette semaine le maintien de la subvention en 2017. Pour une troisième saison, donc.

« 
Ce dispositif nous a permis de rencontrer des gens, de sortir de la région et de notre entourage

 »

Depuis 2015, chacune de ces trois salles parraine et suit un groupe en particulier, dans l’objectif de l’aider à franchir le palier de la professionnalisation. « Dans les critères de choix, il y a l’artistique, bien sûr, mais aussi la volonté et la capacité à franchir ce cap », explique Nicolas Lefèvre, le directeur de la Cave aux poètes, qui juge que « sur les 800 groupes qui existent dans la métropole, tous n’ont pas ce souhait ».

Concrètement, les groupes choisis bénéficient d’un accompagnement personnalisé, fait de rencontres avec des professionnels, d’organisation de résidences et de concerts, et de participation à des ateliers pour apprendre à créer un clip ou à exister sur les réseaux sociaux.

Evrst, Be4tSlicer et Numérobé
La première année, le gros lot a été décroché par Chamberlain, Antoine Pesle et Le Duc Factory. Mathieu, l’un des deux membres du duo Chamberlain, juge avec le recul que la PAM a servi d’accélérateur à son groupe. « On avait déjà un contenu artistique, mais quand on envoyait des mails, ça se perdait dans le cosmos, sourit-il. Ce dispositif nous a permis de rencontrer des gens, de sortir de la région et de notre entourage. » Aujourd’hui, tout va bien pour le duo, qui vient de signer avec un agent et un label.

Cette année, les trois groupes qui bénéficient de ce dispositif – Evrst, Be4t Slicer et Numérobé (voir vidéos ci-dessous) – ont pu à leur tour jouer aux Trans Musicales de Rennes, ou à Crossroads, le nouveau festival de showcases de la Condition publique, à Roubaix. Cette semaine, ils suivaient une session de formation de deux jours. Les voilà (presque) prêts à voler de leurs propres ailes !❞



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2005-2020 © Bénévole au Grand Mix - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version :
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2