Parler de musique n’est pas facile. Parce que c’est subjectif et obsessionnel | A la recherche des…

, par  legrandmix (@legrandmix) , popularité : 44%

Parler de musique n’est pas facile. Parce que c’est subjectif et obsessionnel | A la recherche des sons perdus
http://music.blog.lemonde.fr/2015/02/10/parler-de-musique-nest-pas-facile-parce-que-cest-subjectif-et-obs

Il y a six ans, ce blog a été lancé avec une ambition assez simple : confronter un lectorat d’un site de presse généraliste à de la musique qu’il n’aurait probablement jamais écouté. Profiter de l’espace numérique infini qu’est le Web pour parler de styles, d’époques et de scènes hors des circuits habituels de la promo, en parler sans arrière-pensée, les expliquer et les faire découvrir.

Internet est une sorte de cour de récréation géante, des couloirs de facs interminables où tout le monde parle et s’échange des sons constamment. On peut facilement y perdre pied, se noyer dans la masse sonore et se décourager. Se rabattre sur ce qu’on connaît, écouter la même playlist toute sa vie. C’est trop triste.

Voir en ligne : http://seenthis.net/messages/342047

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2022 :

Rien pour ce mois

septembre 2022 | novembre 2022

Annonces

  • La playlist Spotify des bénévoles

    Ajout de 160 titres le 15/08/2014

    Les bénévoles du Grand Mix n’écoutent pas que la programmation de la salle.