Grand Mix à Tourcoing : Élise Vanderhaegen écrit la nouvelle partition

, par  benevolat-grandmix (@legrandmix) , popularité : 34%

Grand Mix à Tourcoing : Élise Vanderhaegen écrit la nouvelle partition
https://www.lavoixdunord.fr/1140619/article/2022-02-13/tourcoing-elise-vanderhaegen-ecrit-la-nouvelle-partition-du-grand-mix

Élise Vanderhaegen a pris les rênes du Grand Mix. Cette spectatrice assidue veut aider la structure à trouver un nouveau public après quatre années de turbulences entre travaux et crise sanitaire.

Anne Courtel | Publié le 13/02/2022

Elise Vanderhaegen est arrivée le 3 janvier au Grand Mix. Photo BAZIZ CHIBANE - VDNPQR


Il y a des signes du destin. C’est ce que s’est dit Élise Vanderhaegen lorsqu’elle a vu l’annonce de recherche d’un nouveau directeur pour le Grand Mix. « Je venais alors d’arrivée à l’ARA (Autour des Rythmes Actuels) à Roubaix. J’ai toujours eu envie de diriger une salle et notamment celle-là. Je me suis dit que j’allais faire un dossier de candidature pour m’exercer. » Le test était si concluant qu’Élise Vanderhaegen décroche le poste. « J’ai été vraiment surprise. »

Mais rapidement j’ai vu que plus que la scène, c’était les coulisses qui m’intéressaient.

Mais la nomination par le ministère de la Culture n’est pourtant pas un hasard. « Je suis née dans une famille de mélomanes où la musique a toujours pris une grande place », explique la jeune femme qui joue du piano et du saxophone. Élise Vanderhaegen fait même partie d’un groupe de musique au lycée. « Mais rapidement j’ai vu que plus que la scène, c’était les coulisses qui m’intéressaient. »

À 16-17 ans, elle met sur pied avec des amis un festival de musique dans le vignoble nantais. « Cela a été important pour moi. Cela m’a montré comment monter un dossier de subvention, comment convaincre. » La vocation est née. Élise Vanderhaegen entame des études de médiation culturelle et multiplie les stages.

Ouvrir la salle sur la ville

À la fin de ses études, elle est embauchée dans la société lilloise de production, À Gauche De la Lune. « J’y suis restée presque dix ans. J’ai fait des postes très différents : communication, administration des tournées… jusqu’à la codirection. » Une carte de visite précieuse aujourd’hui qu’elle a complété avec des expériences associatives à Dynamo et à Loud’Her qui œuvre pour la visibilité des femmes dans la musique. Et puis Élise Vanderhaegen n’a jamais caché que sa salle préférée était… le Grand Mix. « J’aime l’ambiance de cette salle, la programmation, l’équipe… C’est une salle à taille humaine. Je ne me verrai pas à la tête d’une salle plus grande. Cela ne m’intéresse pas. »

Le Grand Mix place Notre-Dame à Tourcoing. Photo Thierry Thorel - VDNPQR

La nouvelle directrice met ses pas dans ceux de Boris Colin, son prédécesseur. Elle veut poursuivre les actions sur le développement durable et l’accompagnement musical ainsi qu’ouvrir la salle sur la ville. « Le Grand Mix c’est une grande scène et une petite scène, mais pas seulement. L’équipement peut être investi par des associations avec des animations, des ateliers. » Elle imagine également ouvrir la salle à d’autres disciplines. Élise Vanderhaegen va pour cela accueillir une nouvelle responsable des médiations culturelles à la suite du départ de Juliette Callot. Mais elle n’oublie pas qu’elle est aussi spectatrice.

Alors quand on lui demande qui elle rêverait de voir sur la scène, elle hésite un peu avant de citer Billie Eilish « pour avoir une artiste féminine qui touche à la fois les très jeunes et un public plus expérimenté. Et puis d’un coup le Grand Mix aurait une envergure internationale ! »

Voir en ligne : https://seenthis.net/messages/949447

Navigation

AgendaTous les événements

février 2023 :

Rien pour ce mois

janvier 2023 | mars 2023

Sites favoris Tous les sites

1 site référencé dans ce secteur