Accueil flèche L’Association flèche Revue de Presse flèche En immersion derrière les « projos » du Grand Mix - Nord Eclair

En immersion derrière les « projos » du Grand Mix - Nord Eclair
http://www.nordeclair.fr/44371/article/2017-03-16/en-immersion-derriere-les-projos-du-grand-mix#

Jauge à 650 spectateurs. Parfois rock, parfois jazz, le Grand Mix cultive sa réputation depuis 20 ans. Pour ça, le travail derrière les projos est intense. Nous avons suivi la petite symphonie d’avant-concert de Mathieu Boogaerts et Peter Von Poehl.
Par Bérangère Barret | Publié le 16/03/2017

« Salut JP ! » On se claque la bise, entre bar et salle. Il est 21 h et le Grand Mix ressemble déjà à un mini-chaudron bouillonnant d’ambiance. Peter Von Poehl entonne d’une voix claire et scintillante un nuage pop cool accroché à la programmation des Paradis artificiels1. Le bar ovale, en fond de salle comme une bulle d’aération aux effluves éthyliques, fourmille de rumeurs et de commandes. C’est une institution du lieu. Tout comme « JP », air goguenard et chemise à carreaux, qui le tient depuis des années. Il est 21 h, le concert vient de commencer, mais lui est là depuis des heures. Il a, durant l’après-midi, coupé les échalotes, cisaillé la ciboulette, mixé les pois chiches pour le « miam-miam » – la petite restauration - du soir. Un concert au Grand Mix se prépare par des dizaines de postes parallèles qui se rejoignent le soir pour former un ensemble à la chorégraphie millimétrée.

lumières et gélatines

Premier « poste » à s’animer dans une salle vide, le matin des concerts : le technique. Sylvain, régisseur, a reçu depuis quelques jours déjà le « rider ». Une fiche recensant les desiderata des artistes, les instruments de chacun et leur implantation sur scène, le « plan de feu » avec la disposition des projecteurs et des gélatines (filtres de couleurs)… Pour ce soir, le « plan de feu » de Mathieu Boogaerts est ultra-précis. Celui de Peter Von Poehl, quasi-inexistant, il sera à la libre interprétation du technicien du jour. En revanche, le franco-suédois viendra avec son propre technicien son. Les configurations changent selon les artistes, la salle de concert sait s’adapter.

Il est 14 h. Les projecteurs ont été installés. La salle aux allures fantomatiques s’anime tout doucement. Un homme seul, pantalon large et écharpe vieillissante, chantonne et gratte les cordes de sa guitare sur une scène encore sombre. C’est Mathieu Boogaerts en pleines « balances », avec face à lui trois techniciens aux consoles. Réglages : son, lumière, plateau… Un moment crucial pour l’artiste et les équipes, « sorte de répétition technique générale », souffle Sylvain. Deux heures trente sont prévues pour Mathieu Boogaerts. Il termine avec une mise au point des lumières, chanson par chanson. À côté, le batteur de Peter Von Poehl s’exerce dans un coin. Le mixeur de JP ajoute une note maison à ce tableau musical.

Catering et carottes râpées

Les carottes râpées sont prêtes pour le soir, Peter Von Poehl se pointe, discret. Silhouette longiligne, chevelure d’un blond enfantin, il prend sa guitare, se plonge dans les balances. Il a deux heures. Avant le catering. Avant la pause repas, préambule à chaque concert pour les artistes. Au Grand Mix, ce moment se déroule dans les bureaux, rue Saint-Jacques. Une salle à manger comme à la maison, avec Laure aux fourneaux. « Les artistes aiment cette ambiance, ils retrouvent le temps du repas un « chez eux » qu’ils ont parfois quitté depuis des mois, quand ils sont en tournée », raconte Vincent, du Grand Mix. Pendant ce temps, à la salle, ça s’agite. Les bénévoles arrivent. Ils seront 17 ce soir pour aider les 11 employés de la maison. Une aide précieuse. Et un supplément d’âme, aussi, tant ces passionnés, heureux de donner un coup de main avant, pendant et après les concerts, forment une « petite famille » soudée. Vous les croiserez sans doute à l’entrée, au bureau des cartes « adhérents », ou encore derrière le bar… en train de donner un coup de main à JP.



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2005-2017 © Bénévole au Grand Mix - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4