vendredi 18 novembre 2016 | les inRocKs festival : Jagwar Ma + LUH + Rat Boy
Article mis en ligne le 8 juillet 2016
dernière modification le 13 juillet 2016
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

20:00 | 16€ / 19€ / 5€ pour les moins de 18 ans (tarif en quantité limitée) - 2 Crédit-Loisirs - Forfait 2 jours 32€ / 26€ abonnés | Acheter vos places en ligne

les inRocKs festival


Forfait 2 jours : 32€ / 26€ : https://app.crownmakers.com/fr/legrandmix/les-in-roc-ks-festival-pass-2-jours-les-in-roc-ks-festival-pass-2-jours-jeudi-17-novembre-le-grand-mix-le-grand-mix-tourcoing-1996

Jagwar Ma


En partant de l’idée de génie de saboter l’héritage baggy sound de la fin des 80s, Jagwar Ma a mis au point une formule si imparable qu’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant. Alliant une efficacité club (un kick puissant) à un psychédélisme vintage du meilleur goût, Jagwar Ma joue les branleurs de génie et s’est affirmé comme une des meilleures formations live du moment.
Leur premier album Howlin’ est sorti en 2013. Le trio - Jono Ma, Gabriel Winterfield et Jack Freeman - est actuellement en studio pour enregistrer son 2ème album prévu pour 2016.


LUH


LUH (Lost Under Heaven) est le duo formé par Ellery Roberts et Ebony Hoorn. Au cours des deux dernières années, ils ont consacré leur temps à produire des chansons, des films et d’autres formes d’art… notamment la vidéo de « Unites » publiée en 2014 et le généreux « Lost Under Heaven » en fin d’année 2015.
Le nom d’Ellery n’est pas sans rappeler le leader de WU LYF dont la voix rauque a participé à la création d’un genre qui a défini un nouveau model incarnant la fureur sauvage de la jeunesse.

Premier album, Spiritual Songs For Lovers to Sing, disponible


Rat Boy


Jordan Cardy, jeune homme de 19 ans plus connu sous le nom de RAT BOY, vient de sortir un nouveau morceau. L’artiste ayant d’abord fait ses preuves sur des titres rock-grungy/nonchalants tels que Fake ID ou Sign On.&#8232 ;La mouvance Mac Demarco-ienne n’est donc pas près de s’arrêter car après le sympathique « branleur » mais non moins talentueux Only Real, c’est au tour de RAT BOY de s’illustrer. Ici, le style est particulier, la diction est rapide et le rythme intense. En quelques essais il a réussi à créer une sphère unique lui permettant de sortir du lot. A peine habitué à cet univers que l’artiste se réinvente déjà sur Move, morceau hip-hop qui n’est pas sans rappeler les Beastie Boys. © lavagueparallèle


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • inrocks_web_lgm.jpg
  • / JPEG


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2005-2017 © Bénévole au Grand Mix - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4