Accueil flèche L’Association flèche Revue de Presse flèche Tourcoing : avec le nouveau maire, ce qui va changer maintenant… ou pas - Tourcoing et autour de…

Tourcoing : avec le nouveau maire, ce qui va changer maintenant… ou pas - Tourcoing et autour de Tourcoing - nordeclair.fr
http://www.nordeclair.fr/info-locale/tourcoing-avec-le-nouveau-maire-ce-qui-va-changer-ia51b0n393000
"Samedi, le nouveau conseil municipal du nouveau maire Gérald Darmanin a été installé. Ce lundi, le premier magistrat va véritablement prendre les commandes de la mairie. Il a annoncé qu’il rencontrera les agents. Mais il va aussi devoir très vite se mettre au travail et imprimer sa marque. La date de son prochain conseil municipal n’est pas encore fixée. Néanmoins, le nouveau député-maire a déjà évoqué les priorités de son début de mandat. Voici donc une liste de ce qui devrait changer rapidement. Car tout ne changera pas tout de suite.
1 Sécurité. Lors du débat de l’entre-deux tours sur la chaîne Wéo, à la question « Quelle sera votre première priorité si vous êtes élu maire ? », Gérald Darmanin avait prononcé trois fois le mot sécurité. C’est aussi la priorité numéro un de son projet. Gérald Darmanin devrait donc procéder rapidement à la transformation de la police municipale. Il a promis que ses actions seront concentrées sur la lutte contre la délinquance et de modifier ses horaires. Comme nous l’avions souligné pendant la campagne, la première partie ne posera pas de problème (les compétences de la police municipale sont larges). En revanche, pour la deuxième, il faudra renforcer les effectifs. Car, actuellement, la police municipale ne travaille en soirée qu’une journée par semaine.
2 Circulation. Samedi, le député-maire a annoncé la mise en place rapide d’un nouveau plan de circulation. Celui-ci concernera le centre-ville. Dans son projet, Gérald Darmanin parle de faire « triompher le bon sens ». L’équipe sortante avait déjà remis en double sens la portion de la rue de Lille qui débouche sur la gare des bus. L’axe Leclerc qui relie la mairie à l’ancienne chambre de commerce devrait être à nouveau intégralement en double sens.
3 Stationnement. C’est l’autre annonce faite samedi, lors de l’installation du nouveau conseil municipal : le retour du parking de surface. Là aussi, c’est le centre-ville qui est concerné. Dans son projet, Gérald Darmanin explique qu’il va créer une centaine de places de stationnement, principalement sur le parvis de la mairie. Mais pendant la campagne, il avait aussi évoqué une partie du parvis de Saint-Christophe, celle qui se trouve du côté de l’ancienne chambre de commerce.
4 Finances. À ce sujet, le député-maire a rappelé samedi qu’il ne touchera pas son indemnité de maire et confirmé que celles des autres élus sera diminuée de 5 %. Concernant les autres pistes annoncées pendant la campagne (baisses des dépenses, diminution des frais de fonctionnement de la ville…), on peut s’attendre à une modification du budget primitif voté par l’ancien conseil, début décembre. Ces modifications devront être votées avant le 30 avril. Notamment en ce qui concerne la fiscalité locale (part communale de la taxe d’habitation) que le nouveau député-maire a promis de baisser de 2 % tous les ans. Et comme cette modification entraînera une baisse de recette, elle devra être faite en veillant à l’équilibre du budget. Les premières économies devront donc être annoncées en même temps.
5 Concertation. Ce samedi également ont été élus les nouveaux adjoints de quartier. Il y en a quatre. Il s’agit de Bérangère Duret, Olivier Deschytter, Émilie Spriet et de Pierre Dessauvages. Ils auront pour mission de mettre en place la nouvelle politique de concertation voulue par Gérald Darmanin. Et notamment les nouveaux conseils de quartier. Pour rappel, ces derniers seront co-présidés par des habitants. Ils se dérouleront le samedi matin et pourront transmettre des vœux au conseil municipal. Gérald Darmanin a rappelé pendant sa campagne que ces vœux seront examinés. Mais que cela ne veut pas dire qu’ils seront acceptés automatiquement par les élus de la majorité.
6 Ce qui ne va pas changer maintenant. Le nouveau député-maire ne pourra pas mettre en application tous les points de son projet dans les prochaines semaines ou les prochains mois. C’était d’ailleurs indiqué dans ses documents de campagne. Ainsi, par exemple, les grands rendez-vous culturels annoncés par la précédente équipe seront maintenus. Car ils sont déjà sur les rails. C’est notamment le cas du festival Les Rues joyeuses, prévu pour les 17 et 18 mai, ou de La Voix du Rock, annoncée pour le 14 juin. Quid en revanche de l’opération Tourcoing se met au vert, prévue le 31 mai et le 1er juin ? Ce qui ne va pas changer non plus dans l’immédiat, c’est la mise en place des nouveaux rythmes scolaires programmée pour septembre. Certes, Gérald Darmanin n’y était pas favorable. Mais il va devoir terminer le chantier ouvert par son prédécesseur. D’autant que le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Benoît Hamon, a indiqué qu’il inscrivait son action dans la continuité de celle de son prédécesseur, en plaidant néanmoins pour une vision de la réforme plus proche du terrain. Ce qui ne sera pas pour tout de suite non plus, ce sont toutes les propositions qui dépendent de la communauté urbaine de Lille, comme la nouvelle police des transports en commun (mais la municipale peut déjà y intervenir et possède l’équipement nécessaire en matière de communication). Enfin, il faudra attendre aussi pour la mise en place de la brigade d’intervention en matière de propreté car elle nécessite une réorganisation des services."



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2005-2019 © Bénévole au Grand Mix - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2