Accueil flèche L’Association flèche Revue de Presse flèche Après quelques mois à triturer le son, Be4t Slicer sort son premier disque à huit mains - La Voix…

Après quelques mois à triturer le son, Be4t Slicer sort son premier disque à huit mains - La Voix du Nord
http://www.lavoixdunord.fr/86931/article/2016-12-08/apres-quelques-mois-triturer-le-son-be4t-slicer-sort-son-premier-disque

Après quelques mois à triturer le son, Be4t Slicer sort son premier disque à huit mains

« The 5th Element » sera disponible sur les plateformes de téléchargement ce vendredi, avant une sortie en vinyle en janvier. Le premier EP de quatre Lillois qui font beaucoup parler d’eux (en bien), neuf mois seulement après leur premier concert au Grand Mix.

Par CATHERINE PAINSET | Publié le 08/12/2016

Ici photographiés par Djavanshir .N, les Lillois ont bénéficié des services d’Isham One (HB District) pour le graphisme de l’EP, qui sort ce vendredi.

Be4t Slicer. Le nom que se sont choisi les quatre Lillois claque aussi bien que leur musique. Lionel, aka D.Lee.K, est un DJ influencé par le hip-hop, la funk, la world music. Manu, aka Charly Nine, est le roi du sampling, des machines, des sonorités vintage. Leur collaboration les a d’abord conduits à « faire des prods » pour des battles de danse avant de recruter Veeko (on a oublié de lui demander son vrai nom), batteur tiraillé entre funk et rock, et Anto, aka Spung, guitariste à l’origine du duo post-punk Green Vaughan. Passer de deux à quatre, c’était la condition pour pouvoir interpréter les morceaux en live, en format groupe : « On avait de bons retours des danseurs, et on s’est dit que ça valait le coup d’aller plus loin, de franchir le pas. » Idée validée par la suite, qu’on en juge.

Ce vendredi 9 décembre, à peine rentrés de Rennes où ils participaient à Bars en Trans, ils fêtent la sortie digitale de leur premier EP, The 5th Element. « On avait beaucoup de créations, on a isolé quinze titres qu’on aimait tous, et on finit avec cinq, dont on est sûrs qu’ils ont le bon son. » À savoir un mélange de toutes leurs influences, de micro-sampling (« on enregistre des copains, on triture tout ça ») et de vitalité à quatre. Une mixture efficace, « un truc sans doute dans l’air du temps », qu’ils ont déjà eu la chance de proposer une douzaine de fois depuis mars en live, « et uniquement dans des belles salles ».

Le Grand Mix pour le premier concert (avec The Internet), puis les Nuits secrètes, la gare Saint-Sauveur, le MaMA, le festival Crossroads... Sans oublier des collaborations avec le Ballet du Nord d’Olivier Dubois. « On a été vite repérés, on a une vraie équipe derrière nous. » Intégrés au projet PAM par l’Aéronef, ils ont déjà bénéficié d’une résidence, de l’enregistrement d’un clip live et de modules de formation qui leur permettent de regarder 2017 avec sérénité. L’objectif est d’entrer en studio au printemps pour donner naissance à un huit titres, après l’EP. « On croit en notre musique, et on voit qu’on est pris au sérieux. » 

« The 5th Element » en téléchargement dès vendredi. Sortie en vinyle prévue en janvier.

www.facebook.com/be4tslicer.



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2005-2017 © Bénévole au Grand Mix - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4